Tourisme


« Ce n’est pas parce qu’on va voir la femme à barbe, que l’on a envie de vivre avec ! »  Anonyme
 
Les constructions rustiques, dont font partie les buvettes d'alpage, appartenant au patrimoine historique, seront désormais proches des gigantesques mâts d'éoliennes.
 
Les promoteurs des parcs éoliens industriels veulent nous faire croire que les buvettes d’alpage, qui essaiment le Jura, seront ravies de voir débarquer les touristes, attirés par le spectacle des éoliennes aux alentours. C'est vrai  que les rares parcs industriels d’éoliennes existant actuellement en Suisse attirent de nombreux  curieux. Comme c'est le cas sur la centrale éolienne du Mt-Crosin exploité par Juvent SA.
 
Mais que se passera-t-il lorsque le Jura sera truffé d’éoliennes comme les promoteurs le souhaitent?
 
L’intérêt va forcément retomber et peut être même brutalement. De tels phénomènes se sont déjà produits, notamment en Angleterre où un parc d'attraction, le Gaia Energy Centre, de 5 millions de livres sterling avait été construit sur le site de Delabole, un des premiers parcs éolien industriel britannique. Il était supposé attirer 150 000 visiteurs par an. Les parcs éoliens s'étant multipliés dans tout le Royaume Uni, seul un dixième de visiteurs espérés vint visiter la centrale de Delabole.

En effet, tout donne lieu à penser qu'après les vagues de curieux un phénomène inverse va se produire. Dorénavant les endroits quadrillés de mâts et de pales gigantesques feront fuir comme la peste les touristes. À la plus grande satisfaction sans doute des exploitants de parcs d’éoliennes qui  comme tous les industriels n'apprécient finalement pas trop de curieux sur leurs sites.
Ce phénomène de rejet s'observe déjà dans certaines régions précédemment touristiques, qui ont cédé aux sirènes des brasseurs de vent.

Ceux qui doutent encore de l'effet répulsif que les parcs éoliens industriels produisent auprès des touristes devraient passer quelques jours de vacances tout près d'un tel site.
 
Ont-ils vraiment envie d'y retourner l'année suivante ?

Publié dans Patrimoine

Built with HTML5 and CSS3 - Copyright © 2015 Grati Info